Histoires de thés

L’Aronia, la baie à la vitamine C !

L’aronia, ses origines :

L’aronia nous vient tout droit de l’Amérique du Nord.

Utilisée tout d’abord par les indiens d’Amérique pour guérir certaines maladies (l’aronia portait alors le nom de « la baie qui guérit »), elle est ensuite plus généralement utilisée pour son apport en vitamine C.

Petit tout d’horizon sur cette baie !

L’arbuste mesure environ deux à trois mètres de haut (certaines espèces parviennent parfois jusqu’à six mètres), et fait partie de la famille des Rosaceae.

Aujourd’hui, on la retrouve surtout dans les pays scandinaves (en plus de l’Amérique du nord), grâce à sa culture et son entretien très simple. En effet cet arbuste est particulièrement robuste, et peut résister à des températures très variées (et pouvant descendre jusqu’à -35 degrés).

A l’état sauvage, nous la retrouvons donc plus souvent dans des zones froides et peu ensoleillées, ces conditions lui sont favorable au développement de ses attributs et bienfaits qu’il fournira ensuite dans ses fruits.

Semblables à d’autres baies (comme le cassis ou encore la groseille), elle est néanmoins identifiable à ses couleurs. Ses feuilles par exemple, prennent une teinte rouge très marquée à l’automne.

Nous distinguons d’ailleurs trois sortes différentes, l’Aronia rouge, l’aronia noir, et l’aronia mitschurinii (selon wikipédia).

De plus en plus apprécié et utilisé en phytothérapie, l’aronia est en passe d’être qualifiée de super-aliment, tant ses bienfaits égalent et sur certains critères dépassent beaucoup de super-aliments : par exemple, sa capacité antioxydante serait presque dix fois plus élevée que pour les myrtilles ou encore les prunes.

Dû à la quasi absence de sucre et à son goût amer qui en ressort, l’aronia est parfois utilisée en cuisine sous forme de jus pour des plats salés, ou encore en confitures sucrées au petit déjeuner, mais plus rarement seule (ou alors séchée). C’est aussi un bon allié minceur consommé en jus.

L’aronia et les recherches scientifiques :

Actuellement, plusieurs recherches sont effectuées afin d’évaluer de potentiels effets positifs dans la lutte contre le cancer. Aucune conclusion officielle n’a encore été portée, néanmoins plusieurs résultats montrent des signes encourageants. Ainsi, l’aronia serait une bonne alliée dans la prévention, de part tous ses atouts favorisant la défense immunitaire du corps humain.

Elle a toutefois plusieurs bénéfices déjà prouvés, et ils sont nombreux !

Elle améliore et régule la circulation sanguine, elle présente de nombreuses propriétés anti-inflammatoires et anti-agrégantes, et confère un apport en vitamine C très important.

L’aronia est donc une baie excellente pour la santé, à consommer sans modération !

Thés et infusions parfumés à l’aronia:

Chez Thé-Passion, nous l’utilisons dans différents thés, comme dans notre thé noir Bio « Les secrets du petit chaperon rouge » ou encore dans notre infusion fleurie Bio « bien-être » !

infusion-bio-bien-etre

infusion-bio-bien-etre

Une réponse à L’Aronia, la baie à la vitamine C !

  1. Mathilde dit :

    Merci pour vos newsletters je les trouve très intéressantes et j’apprends à chaque fois de nouvelles choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *