Histoires de thés

D’où vient le thé ?

On parle souvent du thé, du thé noir, du thé vert et  d’autres caractéristiques, mais au final :

 D’où vient le thé ?

Malgré ce que l’on pourrait parfois penser, tous les thés viennent du même arbuste, le fameux Théier dit Camellia Sinensis !

camellia sinensis

camellia sinensis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Camellia Sinensis est donc un arbuste de la famille des théacées.

Nous connaissons la plante « Camellia » et le thé qui a vu son apparition en Extrême-Orient sur un territoire appelé maintenant la Chine !

Aujourd’hui, le « Camellia Sinensis »  signifie littéralement Camellia Chinois.

Selon les textes, tout a débuté avec les arbustes sauvages que les montagnards utilisaient déjà pour créer leurs infusions et ont transmis son utilisation plus largement au peuple Chinois. Il s’agit donc bien d’une plante millénaire chargée d’Histoire.

Pour l’anecdote, le nom du thé (« chá ») est apparu au 8ème siècle sous la dynastie des Tang.

Le théier et sa dénomination en occident n’apparaissent que vers 1700, sous le nom de Thea Japonense, décrit par un médecin Allemand.

Théier

Théier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon Wikipédia, en 1753, un botaniste le renomma Thea Sinensis. Il fut une fois de plus renommé en Camellia Sinensis, respectant plus précisément les règles de nomenclature botaniques.

Les caractéristiques du Théier :

D’une taille pouvant aller jusqu’à 20 mètres de haut et plus de 30 m pour certains spécimens sauvages, sa taille est souvent restreintes dans les cultures.

Pour des raisons pratiques, la taille des théières permet de limiter leur hauteurà 1m/1,20m afin de constituer des » tables à thé » dont la faible hauteur favorise une cueillette ergonomique et plus productives pour les cueilleuses.

Comme son lieu d’origine, le Théier s’épanouit plus particulièrement en moyenne altitude,

600 à 2000m, dans un climat chaud et humide (tropical/subtropical).

plantation de thé en Chine

plantation de thé en Chine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire suite à notre précédent article (que vous trouverez ici), il existe un théier se situant à Pu’er vieux de plus de 1800 ans. Vous trouverez d’ailleurs sur notre site plusieurs Thés Pu-Erh, comme notre fameux Gam Fei Cha !

En terme visuel, le Théier dispose de jolies feuilles persistantes vertes allongées, comprises entre 5 et 20cm de long, pour 3 à 8 cm de large, très reconnaissables par leur épaisseur.

Le Théier nous gratifie de petites fleurs pouvant être blanches ou jaunes, de 2 à 5cm de diamètre, avec des nuances plus ou moins clairs selon les espèces et l’ensoleillement donc dispose l’arbuste.

fleur de théier

fleur de théier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La différence entre les différents thés n’est donc pas dûe à différentes plantes, mais bien  de procédés de fabrication (oxydation, périodes de récolte…). Néanmoins il existe différentes variétés et espèces de Camellia donnant lieu à des types de thés plus particuliers, donnant souvent lieux à des thés dits de « Grands Crus »recherchés pour   leur rareté et leur qualité exceptionnelle.

Aujourd’hui, nous trouvons des théiers sauvages principalement en Asie (Chine, Thaïlande,Birmanie…), mais il est cultivé dans de nombreux pays et continents. Il est aussi possible de le cultiver chez soi facilement !

Côté culture, les arbustes sont taillés afin de faciliter les récoltes des feuilles, c’est-à-dire qu’ils sont maintenu à une taille facilitant les récoltes à la main. Ce procédé facilite aussi les jeunes pousses de branches, donnant des thés de meilleure qualité (à noter que l’on commence à récolter les feuilles de thé qu’après 3 ans de vie de l’arbuste).

Feuilles de camélia sinensis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Thé étant une plante très particulière et sujet à divers niveaux de qualité. Pour les bons et les meilleures thé,  la récolte à la main est essentiellement utilisée. Comme pour les meilleurs vins de cteaux^dans nos meilleures vignobles de France.

Par exemple, pour obtenir du thé blanc, on récolte uniquement des très jeunes feuilles et des bourgeons non ouverts, ce que le travail de machines de récoltes ne permettrait pas.

Vous trouverez sur notre boutique plusieurs thé blancs, notamment le yin Zhen Silver, juste ici !

Une box-découverte de trois thés de petit déjeuner BIO

P'tit Déj' BIO Box N°1 Thé-Passion

P’tit Déj’ BIO Box N°1 Thé-Passion

 

Nous vous proposons une sélection de trois grands classiques BIO de qualité, qui sont aussi des « best-sellers » chez Thé-Passion. Ces trois thés sont assez différents les uns des autres pour pouvoir satisfaire une palette assez large de goûts et d’exigence. Vous trouverez à l’intérieur de cette box « P’tit Déj’ BIO » un thé noir nature BIO de qualité « Grand Jardin », un thé noir BIO raffiné parfumé à la bergamote et pour finir un thé vert nature BIO qui est notre meilleure vente.
Nous y intégrons, pour votre confort pratique, une petite boule à thé en métal.

Lire l’article »

Le Pu-Ehr, le thé santé mange-graisses

Le Pu-Ehr, et ses vertus minceur

Galette de Tuo Cha noir 100g

Galette de Tuo Cha noir 100g

 

 

Le thé Pu-Ehr ou thé Pu’er est un thé noir sombre dont les modes de culture et de fermentation sont très anciens, plus de 2.500 ans. Il tire son nom de sa région de production qui s’étale autour de la cité chinoise de Pu-Ehr, à l’intérieur de la grande province du Yunnan. Cette ville était une étape importante pour les caravanes qui transportaient de nombreuses marchandises précieuses du sud de la Chine vers les centres religieux du Tibet.

 

 

 

 

Présentation

Pour d’évidentes nécessités, il était très fréquemment compressé en briques de 100 à 300 gr ou bien en petites galettes ressemblant à nos « kougelhopf » alsacien, afin de le transporter plus facilement dans les chargements à dos de mulet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus récemment, nous pouvons le trouver en petits nids d’oiseaux très pratiques de 4 gr chacun, ce qui permet de préparer une théière de 50 cl pour un petit nid et de 1L pour deux petits nids.

 

 

 

Ils sont commercialisés sous le nom de TUO CHA, en thé sombre compressé ou en thé vert compressé.
Ces dernières versions de TUO CHA bénéficient de nouvelles méthodes de fabrication faisant appel à une fermentation rapide de deux mois environ, dans une ambiance saturée d’humidité.

 

 

 

 

Culture :

Le Pu-Ehr est fabriqué à partir de la variété de théier Camellia Sinensis, variante assamica qui est un thé à grandes feuilles, au goût plus « rustique » que les variétés courantes de thé vert de Chine.

Cette même variété est utilisée pour las plantations de thé d’Assam et de différentes plantations d’Afrique donnant des thés puissants. Ces différentes implantations de cette variété de plant de thé correspondent aux nombreuses colonies de l’empire britannique qui ont vu nombreuses nombre de planteurs anglais développer de nouvelles plantations aux 19e & 20e siècles.

– Une première étape consiste à faire sécher les feuilles au soleil
– Une deuxième étape consiste à effectuer un léger pressage faisant sortir les huiles essentielles, pour ensuite effectuer une première oxydation
– Une troisième étape consiste à compresser les feuilles dans des moules de différentes tailles et formes
– Une quatrième étape, la fermentation lente, dans de bonnes conditions de fermentation, lui permet d’évoluer dans des caves dédiées à cet effet.

Une fermentation lente et naturelle bien menée peut nous offrir de bons millésimes, voire de très grands millésimes. Les Chinois aisés sont près à investit de petites fortunes pour profiter de saveurs uniques et de tous ses bienfaits pour la santé. Ils sont très recherchés en Chine, comme chez nous les grands vins en France.
Cette fermentation lente et naturelle est l’œuvre et l’action conjuguée de bactéries, champignons et levures.

 

Conservation et consommation :

La particularité de ces thés PU Ehr, c’est qu’ils peuvent être utilisés longtemps voire très longtemps après votre achat, voire plusieurs dizaines d’années, car ils se bonifient avec le temps, à condition d’être mûris en cave légèrement humide. Vous effectuerez ainsi une post-fermentation bénéfique qui développera le goût si particulier du Pu-Ehr : un goût terreux qui est fabriqué par les micro-levures.

Cinq à sept années sont nécessaires pour que toutes les saveurs naturelles du Pu-Ehr en fermentation lente classique commencent à s’épanouir

Jusqu’aux années 70, on trouvait fréquemment des Pu Erh TUO CHA, thé sombre compressé, dans les bonne pharmacies spécialisées en herboristerie et phytothérapie, pour ses vertus naturelles mange-graisses.

Ce thé apporte une bonne régulation à votre corps en aidant la digestion et en favorisant l’évacuation du mauvais cholestérol.

 

galette tuo cha noir 100g brute

galette tuo cha noir 100g brute

 

 

 

 

 

 

 

L’Aronia, la baie à la vitamine C !

L’aronia, ses origines :

L’aronia nous vient tout droit de l’Amérique du Nord.

Utilisée tout d’abord par les indiens d’Amérique pour guérir certaines maladies (l’aronia portait alors le nom de « la baie qui guérit »), elle est ensuite plus généralement utilisée pour son apport en vitamine C.

Petit tout d’horizon sur cette baie !

L’arbuste mesure environ deux à trois mètres de haut (certaines espèces parviennent parfois jusqu’à six mètres), et fait partie de la famille des Rosaceae.

Aujourd’hui, on la retrouve surtout dans les pays scandinaves (en plus de l’Amérique du nord), grâce à sa culture et son entretien très simple. En effet cet arbuste est particulièrement robuste, et peut résister à des températures très variées (et pouvant descendre jusqu’à -35 degrés).

A l’état sauvage, nous la retrouvons donc plus souvent dans des zones froides et peu ensoleillées, ces conditions lui sont favorable au développement de ses attributs et bienfaits qu’il fournira ensuite dans ses fruits.

Semblables à d’autres baies (comme le cassis ou encore la groseille), elle est néanmoins identifiable à ses couleurs. Ses feuilles par exemple, prennent une teinte rouge très marquée à l’automne.

Nous distinguons d’ailleurs trois sortes différentes, l’Aronia rouge, l’aronia noir, et l’aronia mitschurinii (selon wikipédia).

De plus en plus apprécié et utilisé en phytothérapie, l’aronia est en passe d’être qualifiée de super-aliment, tant ses bienfaits égalent et sur certains critères dépassent beaucoup de super-aliments : par exemple, sa capacité antioxydante serait presque dix fois plus élevée que pour les myrtilles ou encore les prunes.

Dû à la quasi absence de sucre et à son goût amer qui en ressort, l’aronia est parfois utilisée en cuisine sous forme de jus pour des plats salés, ou encore en confitures sucrées au petit déjeuner, mais plus rarement seule (ou alors séchée). C’est aussi un bon allié minceur consommé en jus.

L’aronia et les recherches scientifiques :

Actuellement, plusieurs recherches sont effectuées afin d’évaluer de potentiels effets positifs dans la lutte contre le cancer. Aucune conclusion officielle n’a encore été portée, néanmoins plusieurs résultats montrent des signes encourageants. Ainsi, l’aronia serait une bonne alliée dans la prévention, de part tous ses atouts favorisant la défense immunitaire du corps humain.

Elle a toutefois plusieurs bénéfices déjà prouvés, et ils sont nombreux !

Elle améliore et régule la circulation sanguine, elle présente de nombreuses propriétés anti-inflammatoires et anti-agrégantes, et confère un apport en vitamine C très important.

L’aronia est donc une baie excellente pour la santé, à consommer sans modération !

Thés et infusions parfumés à l’aronia:

Chez Thé-Passion, nous l’utilisons dans différents thés, comme dans notre thé noir Bio « Les secrets du petit chaperon rouge » ou encore dans notre infusion fleurie Bio « bien-être » !

infusion-bio-bien-etre

infusion-bio-bien-etre

La Groseille, l’atout santé pour votre peau !

La groseille est l’atout santé polyvalent et l’alliée idéale pour votre peau !

Le Groseiller, une plante santé et bien-être !

Issu du Groseiller (famille des Grossulariaceae), ce fruit se présentant sous forme de grappes de baies, est un cousin éloigné du Cassis.

Le Groseiller peut atteindre un mètre et demi de hauteur, et comporte de jolies feuilles vertes, ainsi que des fleurs produisant les fameuses baies mesurant elles jusqu’à 10 millimètres, rouges ou blanches translucides selon les espèces.

Cultivée dans le centre et le nord de la France depuis des siècles, la groseille est néanmoins plus cultivée dans des pays de l’Est tel que la Pologne et la Hongrie.

Parmi les différents types de Groseilles, nous notons surtout le Groseiller à Maquereau.

Les Groseilles à maquereau se différencient des Groseilles précédentes par leurs tailles et leurs présentations.

En effet elles ne se développent pas sous forme de grappes, et sont nettement plus imposantes. Ces Groseilles porteraient ce nom suite à leurs utilisations courantes pour l’assaisonnement des maquereaux. Elles servent à accompagner beaucoup de plats salés, au même titre que les Baies d’Aronia par exemple, que vous trouverez dans notre infusion Bio Bien-être.

Elle est donc un allié culinaire très appréciable et permet des touches de créativité et confère à vos plats différents atouts santé très appréciables ! En infusion, la Groseille fait tout simplement partie des aliments indispensables pour profiter de tous les bienfaits santé de nos boissons favorites !

Les bienfaits de la Groseille :

En premier lieu, son apport en Vitamine C ! Avec son rôle antioxydant, elle contribue au bon renouvellement de la peau, et participe à tous les soins dont la peau peut éprouver le besoin (anti vieillissement, aide à la cicatrisation, facteur immuno-protecteur…).

Polyvalente dans ses apports d’éléments comme les fibres, le potassium ou encore le magnésium, son attrait réside dans son apport très élevé en flavonoïdes, l’agent influant pour la peau.

Et comme la nature est bien faite, elle dispose aussi d’un taux de sucre très faible !

Aussi, son apport en fibre conséquent fait de la groseille un fruit véritablement complet, et à compter parmi les aliments santé et bien-être indispensables, recommandée par les nutritionnistes !

Son côté légèrement acidulé se marrie très bien dans les mélanges légèrement plus sucrés et fruités, ainsi que dans les mélanges aux fruits rouges proches, comme les mûres par exemple… que l’on utilise notamment dans nos thés ou comme pour notre infusion « jolies jambes » !

Infusions et thés au bleuet

Fleur de bleuet

 

 

 

Le Bleuet, de son nom scientifique « Cyanus Segetum », est une plante très intéressante grâce à ses bienfaits, mais aussi ses caractéristiques et son histoire.

Les bienfaits du bleuet :

Avec ses longues tiges vertes pouvant mesurer jusqu’à un mètre, et ses fleurs bleues très identifiables notamment grâce à ses bractées ornées de « cils ». Sa couleur bleue et sa forme faisant penser à de grands yeux bleus, il a longtemps été considéré comme un remède pour différentes infections oculaires, et lui confère le surnom de « casse-lunette ».

 

 

Lire l’article »

Le thé blanc, la noblesse du thé

Le thé blanc, un thé de grande qualité aux multiples vertus

Dans notre dernier article, nous avons vu les origines et les bienfaits du thé noir.

Le thé blanc quant à lui a un passé beaucoup plus « qualitatif », au point d’avoir longtemps été réservé à la noblesse Chinoise, comme le Bai Hao Yin Zhen:

On dit qu’une tasse ou deux par jour de thé abaissent la tension artérielle, soulagent les inflammations, réduisent le risque de maladie cardiaque et donnent même un coup de pouce à la mémoire. D’autres types de thé comme le thé noir, le thé de pissenlit ou le thé d’hibiscus sont également bien connus pour leurs avantages pour la santé. Mais qu’en est-il donc du thé blanc?

Qu’est-ce que le thé blanc ?

Le thé blanc est souvent négligé en faveur de variétés de thé plus populaires. Cependant, il contient autant et souvent plus de bienfaits pour la santé que d’autres types de thé et offre une saveur unique, douce et légère. Il contient un profil nutritionnel comparable au thé vert et est souvent appelé «thé vert clair» en raison de son apparence similaire. Tout comme le thé vert, il est associé à de nombreux avantages pour la santé, y compris l’amélioration de la santé cérébrale, reproductive et orale; diminution du cholestérol et augmentation de la combustion des graisses.

Le thé blanc est fabriqué à partir des feuilles de la plante Camellia sinensis, comme tous les autres thés.

Récolté principalement en Chine, il est également produit en Thaïlande, Inde, Népal, Taiwan et d’autres endroits donnant lieu à des qualités différentes selon son origine.

Il s’agit de l’un des types de thé les moins traités au monde. Sa récolte a lieu lorsque la plante est encore jeune, ce qui amène une saveur distincte. Le goût du thé blanc est souvent décrit comme délicat et légèrement sucré. Comme il n’est pas roulé ni oxydé comme les autres types de thés, il a tendance à avoir une saveur beaucoup plus légère, plus proche de la plante d’origine.

Tout comme les autres types de thé, le thé blanc abonde en polyphénols, catéchines et antioxydants. Pour cette raison, il est associé à une foule d’avantages pour la santé.

Dans notre boutique, vous trouverez par exemple un thé blanc aromatisé à la mangue, pou une note fruitée tout à fait délicieuse:

 

Bienfaits du thé blanc

Hormis les bienfaits déjà cités, le thé blanc :

  • Améliore la santé bucco-dentaire
  • Améliore la santé reproductive
  • Protège la santé du cerveau
  • Réduit le taux de cholestérol

Le thé blanc contient de nombreux composants qui pourraient aider à promouvoir la santé bucco-dentaire comme les polyphénols et les tanins. Ces substances aident à réduire la formation de plaque en bloquant la croissance des bactéries. De plus, le fluor présent dans le thé possède une biodisponibilité élevée, ce qui aide à prévenir les caries.

Une recherche a révélé que le thé blanc et le thé vert ont des niveaux similaires de catéchines. Les catéchines sont des substances végétales aux propriétés antioxydantes qui aident à stimuler la combustion des graisses ainsi que le métabolisme.

Considéré à ses débuts comme un thé plus rare, le thé blanc est aujourd’hui disponible en grande quantité, selon les pays d’origines, et est aussi souvent parfumé à l’aide de différentes plantes aromatiques.

 

 

 

Le thé noir, ses origines, et ses bienfaits !

Un peu d’histoire autour du thé !

Savez-vous que le thé noir n’est que le fruit du hasard ? Eh oui, selon une légende, le thé noir a été découvert pour la première fois au cours du 17eme siècle, suite à l’importation du thé vert de l’Asie vers Angleterre. Le thé vert importé a été exposé au soleil, à la chaleur et à l’humidité durant tout le voyage et s’est donc oxydé, aboutissant à du thé noir !

Comment obtenir du thé noir ?

Le thé noir n’est que le thé vert oxydé ! Appelé aussi thé rouge en Asie car pour les asiatiques on définit la couleur du thé en regardant la couleur de la liqueur de thé dans la coute de thé. Le thé noir est caractérisé par la couleur des feuilles, sa saveur unique et surtout par ses bienfaits incontournables.

N.B: le thé « Noir » de Chine, noir pour les Chinois car la liqueur du Pu-Ehr est très marron foncé, est appelé en France le « thé sombre » ou post-fermenté (comme le thé Pu Erh).

Ci-dessous un thé Pu Erh, qualifié de « thé sombre » en France, et « thé noir » en Chine,  conditionné :

 

 

Thé noir Assam CTC DIMAKUSI

Thé noir Assam CTC DIMAKUSI

 

Ce produit anglo-indien est aujourd’hui fabriqué selon 2 procédés, soit le procédé « orthodoxe », soit le procédé « CTC ». Le thé noir est disponible parfumé et est la 2eme boisson la plus consommée après l’eau et le café ! On estime que le nombre de tasses de thé noir consommé chaque seconde dans le monde est d’environ 7 000 tasses.

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est la composition du thé noir ?

Le thé noir est majoritairement composé d’antioxydants, de sodium, de potassium, de glucide et de caféine. Des substances indispensables pour le bien-être physique et psychologique !

Ici, un thé noir COPACABANA issus de notre boutique:

 

Thé noir Copacabana

    Thé noir Copacabana

 

 

 

 

En ce qui concerne les bienfaits du thé noir :

Le thé noir est un excellent stimulateur puisque contenant de la caféine. Une tasse de thé noir permet de vaincre la fatigue physique et mentale et de rester en excellente santé. Le thé noir permet également d’améliorer la digestion et de favoriser l’élimination rénale grâce aux polyphénols.

Différentes recherches et études scientifiques ont également prouvé l’efficacité du thé noir contre les maladies cardio-vasculaires. En effet, la consommation régulière de cette boisson unique permet de protéger les parois artérielles et de favoriser leur dilatation. Riche en antioxydants, en potassium et en sodium, le thé noir pourrait être efficace contre certaines maladies comme le cancer, la maladie de Parkinson, le diabète et les troubles hormonaux, des recherches sont toujours en cours afin de quantifier leurs effets.

Mais ce n’est pas tout ! Si vous souhaitez perdre du poids, nous vous conseillons de consommer chaque jour 2 ou 3 tasses de thé noir. Les flavonoïdes présents dans une tasse de thé noir aident à éliminer les graisses stockées dans le corps. Cette boisson a déjà prouvé son efficacité pour nombreux types de régimes alimentaires !

Le thé noir est donc à consommer sans modération !

 

 

Le merveilleux thé des montagnes grecques

sideritis scardica thé des montagnes grecques

sideritis scardica thé des montagnes grecques

 

 

 

Voilà une plante aux multiples et bienfaisants effets sur la santé. C’est une très belle plante à infusion qui a une allure très douce et poétique. Lors d’un voyage en Grèce, j’ai découvert dans de nombreux endroits cette plante de moyenne montagne qui pousse sur des terrains arides et rocailleux à 1.000 m d’altitude environ.
Je l’ai trouvé, à l’époque, aussi bien en plantes entières, en feuilles ou en sachets. Il est appelé en Grèce Tsaï Vounou. C’est une plante à infusion très prisée des grecques pour ses vertus santé.
C’est une espèce protégée qui existe à l’état sauvage.

 

 

Lire l’article »

Le moringa oleifera, la plante aux 300 bienfaits

Le moringa oleifera, l'arbre aux 300 bienfaits

Le moringa oleifera, l’arbre aux 300 bienfaits

Le moringa oleifera est un arbre « miracle », un « arbre de vie » capable d’apporter des effets bénéfiques sur 300 maladies. Les différentes parties de cet arbre, feuilles, poudre de feuilles, graines, gousses de graines sont grandement utilisées dans la médecine ayurvédique indienne naturelle depuis des centaines d’années. Ses bienfaits sont patents dans les domaines de la nutrition, du diabète, de la glycémie, de l’obésité, du cholestérol, de l’hypertension artérielle. Il a des effets antioxydants et antiinflammatoires, des applications dans le domaine des cosmétiques et des soins de peaux, pour pallier à la malnutrition des pays en développement. Les tourteaux de graines après extraction des huiles servent à filtrer et épurer l’eau à moindre coût. Que de vertus pour un seul arbre!

 

Lire l’article »