Histoires de thés

Quels sont les super pouvoirs antioxydants du thé ?

Champs de thé vert japonais à Kawane

Champs de thé vert japonais à Kawane

 

 

C’est pour de bonnes raisons que le thé est depuis des siècles la boisson la plus appréciée au monde , après l’eau. Il referme nombre de composants particulièrement bénéfiques pour notre santé. Par rapport à d’autres boissons et jus de fruits, le thé est très peu calorique.

Nous retrouvons en quantité significative, voire exceptionnelle, ces composants qui intéressent la recherche médicale mondiale depuis des décennies : les polyphénols et les flavonoïdes.

 

 Que contiennent donc ses merveilleuses feuilles de thé ?

Définition d’un antioxydant : c’est un composant qui préserve vos cellules des altérations provoquées par les radicaux libres. On appelle ainsi des molécules très réactives qui participent activement à l’évolution de maladies du vieillissement, dégénératives, cardiovasculaires et au cancer. En bref, à nombre de maladies où la dégradation du mode de vie s’est déployée.

Dans le thé, nous trouvons les catéchines, les théaflavines et les théarubigines : trois polyphénols les plus bénéfiques pour notre santé, faisant partie du vaste ensemble que constituent les antioxydants.

La quantité de polyphénols que contiennent les feuilles de thé peut différer d’un thé à un autre selon la variété de chaque thé, les conditions climatiques variables de chaque année, la fraîcheur de la cueillette, une infusion courte de 5mn est fortement conseillée pour garder toutes les qualités du thé vert. D’après une étude canadienne, seul le thé vert garde ses vertus anti-oxydantes. Le thé noir les a perdues en plantation lors des opérations de séchage et de fermentation.

Un thé vert le moins transformé possible préserve un potentiel antioxydant quatre fois supérieur à la vitamine C. Boire deux tasses de thé vert d’affilée favorise après quelques heures la fonction anti-oxydante dans le sang.

 

feuilles de thé

feuilles de thé

Le thé vert est plus antioxydant que bien des légumes

Une étude américaine a comparé les qualités anti-oxydantes du thé par rapport à plus de vingt sortes de légumes. Il en ressort que le thé se situe en première place largement devant l’oignon, l’ail, le poivron rouge, le maïs, les épinards, le brocoli, les tomates et les carottes.

Un composant antioxydant particulier, le fameux Epigallocatéchine Gallate (EGCG), est un antioxydant 200 fois plus efficace que la vitamine E. Les thés verts japonais en possèderaient beaucoup que les thés verts chinois, du fait de leur méthode de culture. Les japonais ralentissent la photosynthèse de leurs senchas en les protégeant d’un ensoleillement trop intense sous des tonnelles de bambou. Ce qui leur donne un aspect beaucoup plus vert émeraude profond qui marque une faible oxydation et une saveur de jeune pousse d’épinard si typique.

 

Quels sont les avantages santé de chaque type de thé

Il serait avéré dans différentes études que toutes les sortes de thés auraient des effets positifs pour se prémunir de risques de maladies cardio-vasculaires et de cancer.

Malgré tout, le thé vert était unanimement reconnu pour détenir le pouvoir antioxydant le plus développé.

De nouvelles recherches plus récentes nous ont démontré que le thé blanc, de par ses transformations très réduites après culture et sa fraîcheur de très jeune pousse, serait un antioxydant encore plus efficace.

Par conséquent, les thés verts fermentés comme le thé noir, fumés comme le Lapsang Souchong, pressés comme les galettes de Pu-Ehr verraient leurs qualités antioxydantes réduites. Ces manipulations annihilerait partiellement les polyphénols, y compris dans les extraits de thé vert inclus dans gélules et comprimés…

Le thé vert contient du bêta-carotène et des sels minéraux comme le calcium, le magnésium, le cuivre et le zinc, mais aussi des vitamines C et B2.

 

racine de gingembre coupée

racine de gingembre coupée

La racine fraîche de gingembre, un allié antioxydant de poids

Nous trouvons dans cette racine au moins quarante molécules antioxydantes.

En alliant au thé vert un petit morceau de racine fraîche de gingembre (1cm) coupé en tout petits dés, vous laissez infuser 5mn maximum et obtenez ainsi un thé délicieux, réchauffant et énergisant.

Personnellement, je trouve qu’il y a peu de boissons aussi agréables et désaltérantes qui font autant de bien pour la santé et qui en plus vous redonne un petit coup de « peps ».

 

Vous pouvez aussi le retrouver déjà prêt à infuser dans un thé gingembre-citron  composé avec de la racine déshydratée et du citron.

 

Je n’ai pas essayé avec l’ail et l’oignon, grands antioxydants, mais qui sait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *